Au sein du comité

Le sport compétitif

Le secteur des 3 divisions :

Permettre à chaque sportif une participation valable dans la discipline compétitive de son choix, la réglementation fédérale prévoit 3 niveaux de pratique. Les divisions respectent toutes la logique sportive de l’activité.

  • division 1 : pratique de la discipline dans des conditions réglementaires très proches de celles des fédérations délégataires.
  • division 2 : pratique de la discipline avec une réglementation simplifiée.
  • division 3 : pratique de la discipline sportive avec une réglementation  aménagée, très simplifiée mais restant compétitive.

Les sportifs sont engagés dans l’une ou l’autre division selon les critères suivants:

  • niveau de performance dans l’épreuve considérée.
  • capacité +/- importante à comprendre, retenir et appliquer les codes et règles sportifs.

Capacité +/- grande « à vivre la compétition ».

Le secteur du sport scolaire adapté :

La FFSA propose aux jeunes de moins de 20 ans et « en droit à la scolarité » des programmes spécifiques multidisciplinaires, le plus souvent en semaine (mercredi après-midi). Ces jeunes sont issus d’établissements de type IME, IMP, IR, ITEP… Certaines actions menées en collaboration avec l’UNSS, et, parfois, avec FF Handisport s’inscrivent dans le cadre du « sport intégré ».

Les activités non compétitives

Le secteur des activités motrices :

Discipline originale, propre à la FFSA et pratiquée par une majorité de licenciés, les activités motrices offrent aux personnes en situation de handicap sévère un environnement accessible à chacun. Les rencontres d’activités motrices proposent aux sportifs un ensemble d’épreuves non-compétitives, mais évaluables :

  • les parcours moteurs qui mettent en jeu les gestes essentiels de la motricité de base.
  • Les parcours orientés – plus complexes –première approche des disciplines sportives.

Le secteur des activités sportives de loisir :

Activités permettant à chacun de s’exprimer avec ses propres capacités, avec ou sans confrontation aux autres et sans notion de classement. Les épreuves peuvent ainsi être de formes et de niveaux très variés: les APPN, les sports de glisse, les APEX. Largement pratiquées au plan local, elles favorisent l’intégration.